logo dedale assurance
logo dedale assurance

Payez moins d’impôts grâce à vos primes d’assurance

Revoilà la période de la déclaration fiscale annuelle, que vous devez finaliser pour le 14 juillet 2024 au plus tard. Si vous disposez de certains types de revenus particuliers tels des revenus d’indépendant ou des revenus professionnels étrangers, ce délai est toutefois plus long. Dans votre déclaration fiscale, de nombreux postes sont déjà préremplis. C’est bien pratique, mais veillez cependant à les vérifier et les compléter si nécessaire. Pensez aussi à vos primes d’assurance, car certaines vous donnent un avantage fiscal. En les mentionnant, vous paierez moins d’impôts. Personne ne s’en plaindra.

Quelles sont les primes d’assurance qui vous feront payer moins d’impôts ?

Vérifiez si les primes des assurances suivantes sont bien reprises dans votre déclaration fiscale :

Épargne-pension

Plus de trois millions de belges sont titulaires d’une épargne-pension. Une excellente idée, qui permet de se constituer un complément de revenu appréciable pour le moment de la pension. Mais aussi de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le montant des primes que vous versez jusqu’à l’année de vos 64 ans incluse.

Si vous avez épargné jusqu’à 990 euros en 2023, vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30% sur la prime. Vous récupérez donc 297 euros sur votre mise, via vos impôts. En 2024, vous pourrez épargner jusqu’à 1.020 euros, toujours pour un avantage fiscal de 30%. Pensez donc à adapter le montant de votre prime cette année, et vous bénéficierez l’année prochaine d’un avantage fiscal de 306 euros.

Épargne à long terme

L’épargne à long terme génère également des avantages fiscaux immédiats. En épargnant une somme appréciable pour le futur, vous récupérez 30% du montant de votre prime grâce à une réduction d’impôt. En 2023, vous pouvez verser au maximum 2.350 euros, ce qui vous procure un avantage fiscal de 705 euros. Si l’on tient également compte d’une taxe communale de 7% (le taux moyen), l’avantage s’élève à 754 euros. Pour l’année 2024, vous pouvez épargner au maximum 2.450 euros. 

Contrairement à l’épargne-pension, vous pouvez continuer à déduire fiscalement vos primes après 65 ans, à condition de conclure le contrat avant votre 65e anniversaire.

Assurance protection juridique

Examinez de plus près votre assurance protection juridique, car certaines assurances de protection juridique étendue permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt de 40% sur les primes versées à concurrence d’un montant maximum de 310 euros en 2023. Si votre assurance répond aux conditions légales, votre avantage fiscal annuel atteint 124 euros. Pour 2024, vous pouvez déclarer fiscalement jusqu’à 320 euros de prime, et votre avantage passe à 128 euros.

Assurance en cas de décès

L’assurance en cas de décès offre une protection financière à vos ayants droit. Vous pouvez opter pour une assurance temporaire décès, une assurance vie entière, ou une assurance solde restant dû.

Retour en haut

Vous souhaitez nous quitter ???

Désinscription Newsletter

Remplissez le formulaire si vous souhaitez vous désinscrire de notre newsletter.